Mission Laique 2011

Candidatures à des postes dans des établissements de la Mission laïque française à l'étranger - rentrée 2011


note de service n° 2010-114 du 26-7- 2010
 

Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale

La Mission laïque française (MLF), dont le siège se situe 9, rue Humblot 75015 Paris, est une association loi 1901, reconnue d'utilité publique, qui gère des établissements scolaires français à l'étranger. Elle diffuse à travers le monde la langue et la culture françaises, en particulier par un enseignement à caractère laïque et interculturel. En conséquence, un objectif de qualité s'impose pour le recrutement des personnels appelés à exercer dans les établissements français à l'étranger, vitrines du système éducatif français.
La présente note de service a pour objet d'exposer les conditions dans lesquelles doivent être déposées et instruites les candidatures à un poste à l'étranger dans les établissements en responsabilité directe et dans les écoles d'entreprise relevant de la Mission laïque française non conventionnés avec l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), pour l'année scolaire 2011-2012.
(Les candidats à un poste dans les établissements de la Mission laïque française conventionnés avec l'AEFE se reporteront aux procédures propres à l'AEFE).
Pour plus d'informations sur les missions et l'organisation de la Mission laïque française et l'implantation géographique de ses établissements, il est conseillé de consulter le site internet http://www.mlfmonde.org/ de l'association.
Dispositions générales
Personnels concernés
Ces dispositions s'appliquent aux seuls candidats fonctionnaires titulaires du ministère de l'Éducation nationale au moment du dépôt du dossier et qui se trouvent dans l'une des situations administratives suivantes : en activité, en congé parental, en disponibilité ou en position de détachement.
Les personnels enseignants doivent justifier au minimum de 3 ans de services effectifs en tant que titulaire en France.
Les personnels en position de détachement, et notamment ceux en poste auprès de l'AEFE, doivent être libres de tout engagement à compter du 1er septembre 2011 pour pouvoir faire acte de candidature.
Les personnels de direction doivent justifier au minimum de 3 ans de services effectifs dans le dernier poste occupé.
Les candidatures à des postes d'encadrement dans le réseau MLF revêtent d'autant plus d'importance que l'exercice des fonctions s'inscrit au coeur de la nouvelle politique de « vivier, mobilité et international » développée par la direction de l'encadrement (DE) avec laquelle la MLF a signé une charte de partenariat le 19 mai 2010.
Cette recherche de qualité s'accompagne d'une volonté de la direction de l'encadrement de voir les personnels d'encadrement diversifier et enrichir leur parcours professionnel. Les compétences et l'expérience valorisée viendront, au retour, bénéficier aux académies d'accueil et enrichir le vivier de compétences mis en place par la DE avec pour objectif le renforcement des qualités managériales des corps d'encadrement.
Par ailleurs, dans un souci de meilleur suivi individuel des carrières, et afin de permettre la réintégration et les évolutions de carrière dans les meilleures conditions, il est nécessaire pour la DE de conserver des liens avec les personnels détachés. C'est pourquoi une lettre de mission fixera les objectifs assignés aux personnels d'encadrement détachés auprès de la MLF Un rapport de mission devra être rédigé à l'issue du détachement et joint aux documents fournis lors du mouvement des personnels.
En outre, la DE souhaite, dans la mesure du possible, pouvoir rencontrer les personnels détachés au moins une fois au cours du détachement, par exemple lors d'un retour sur le territoire métropolitain, de manière à permettre un bilan informel d'étape et de mieux connaître les perspectives de carrière souhaitée.
Nature des postes à pourvoir
Seront à pourvoir des postes d'enseignement, de direction, d'encadrement administratif ou de gestion financière et comptable.
Procédures
Pour les personnels enseignants
Candidature en ligne seulement
À compter du 13 septembre 2010 et jusqu'au 22 décembre 2010, les candidats peuvent remplir un formulaire en ligne dans la rubrique « Recrutement » du site de la MLF (http://www.mlfmonde.org). Néanmoins ils enverront au siège de la Mission laïque française les pièces administratives demandées (rapports d'inspection, arrêté de promotion, etc.). Tout dossier incomplet ne sera pas pris en compte.
Pour les personnels de direction et administratifs
Les candidats peuvent télécharger les dossiers en ligne, dans la partie « Recrutement » du site http://www.mlfmonde.org du 13 septembre 2010 au 5 novembre 2010. Ils devront envoyer un exemplaire de leur dossier complet directement à la Mission laïque française et un autre par la voie hiérarchique.
Un exemplaire du dossier, portant les avis hiérarchiques, sera adressé au bureau de gestion de la direction compétente du ministère de l'Éducation nationale dont relève le candidat.
Ces avis, qui doivent faire l'objet d'une attention toute particulière, devront prendre en compte à la fois les compétences requises pour exercer à l'étranger (capacité d'adaptation, sens des relations humaines, aptitude à la communication, maîtrise des langues étrangères, etc.) et les contextes spécifiques des postes demandés.
Pour les personnels de direction, il est utile de rappeler que l'exercice des fonctions dans les postes du réseau MLF est très particulier. Il est donc primordial pour les candidats à ces postes de comprendre à la fois les contextes particuliers : diplomatique, géographique, géopolitique, culturel, etc., spécifique aux pays sollicités. Dans le même ordre d'idée, l'attention des candidats est attirée sur la nécessité, dans chacun de ces postes, d'être en capacité de travailler en équipe dans des contextes de partenariat complexes. Il convient aussi de souligner que selon leur statut juridique les établissements d'enseignement français à l'étranger sont régis par des modes de gestion différents.
C'est pourquoi, outre les compétences requises, la candidature pour un poste à l'étranger doit être réfléchie et mûrie, tant au plan professionnel que personnel et familial.
Formulation des vœux
La liste des postes susceptibles d'être vacants sera consultable, pour les personnels enseignants, sur le site du ministère de l'Éducation nationale http://www.education.gouv.fr/ rubrique « Concours, emplois et carrières, personnels enseignants, Siad », sur Evidens pour les personnels d'encadrement et pour l'ensemble des personnels sur le site courant novembre 2010. Cette liste pourra faire l'objet de mises à jour au fur et à mesure de la vacance des postes, il est donc conseillé de consulter régulièrement le site.
Les vœux des candidats qui ne correspondront pas à la description des postes (corps, grade, discipline, fonction) ne seront pas pris en compte.
Seule la fiche de vœux en ligne devra être utilisée.
Entretiens
Les personnels présélectionnés pourront être reçus au siège pour un entretien.
Acceptation du poste
Une fois le poste accepté, les candidats retenus s'engagent à renoncer à toute autre démarche ou proposition relevant d'autres organismes recruteurs.
Ces personnels feront parvenir en parallèle :
- à la MLF : leur fiche d'acceptation formelle du poste ;
- à la direction du ministère compétente : une copie de cette fiche, accompagnée d'une demande officielle de détachement.
Détachement
La nomination à l'étranger ne deviendra effective qu'après acceptation du détachement par les autorités hiérarchiques. La gestion administrative de la carrière des personnels détachés relèvera, selon les domaines (avancement, demande d'admission à la retraite), de la Mission laïque française ou de la direction générale des ressources humaines (DGRH).
Le respect de ces instructions conditionne le bon déroulement de la prochaine campagne de recrutement pour l'étranger de la Mission laïque française.